Le petit chat Miroir – Annette Béguin

Le petit chat Miroir

Résumé

Faut-il vendre son âme au diable pour obtenir un peu de bien-être matériel?

Librement adaptée par Annette Béguin d’après l’oeuvre de Gottfried Keller, le petit chat Miroir est une comédie parodique où l’on retrouve le thème de Faust, traité sur le mode comique.

Le diable laisse sa place à un sorcier municipal à la recherche de graisse de chat pour ses sorcelleries. Le signataire du pacte est un matou du nom de Miroir qui promet au sorcier sa graisse en échange de nourriture abondante et d’un toit. Miroir jouit de sa nouvelle situation, mais le moment de payer approche…

Ne soyons pas trop inquiets cependant. Le petit chat Miroir ressemble plus à Scapin qu’au Docteur Faust.

Quelle ruse va-t-il déployer pour se sortir du mauvais pas où il s’est jeté?

Note de mise en scène

Un vieux grenier, une malle véritable coffre au trésor qui le temps d’un conte va donner vie aux personnages du « petit chat Miroir ».

Dans ce spectacle bouillonnant, les références aux « Fourberies de Scapin », au « Marchand de Venise » ou au mythe de « Faust » côtoient les clins d’œil plus contemporains à la manière de la Commedia Dell’arte, dans un tourbillon d’énergie et de bonne humeur.

Le petit chat Miroir se veut un spectacle accessible et adapté pour la découverte du genre théâtral. Un conte ou Molière n’est jamais bien loin au travers notamment de la relation maitre valet, des manigances de Miroir ou du dénouement final.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *